De nouvelles installations pour Odometric

Ce 11 juin, Odometric inaugurait ses installations. Avec de nouveaux bureaux et un laboratoire de dernière génération, la société spécialisée dans la mesure et l’analyse des odeurs et des atmosphères polluées peut mieux rayonner sur la Belgique, la France, le Luxembourg, la Suisse et l’Allemagne.

Spin-off de l’Université de Liège (Ulg), Odometric a désormais pris son autonomie. Si elle a longtemps profité des installations de l’Université, la société spécialisée dans la mesure et l’analyse des odeurs et des atmosphères polluées dispose désormais de ses propres locaux à Arlon, à proximité de la zone des trois frontières, entre Belgique, France et Luxembourg. A partir de ces nouvelles installations, intégrant un tout nouveau laboratoire d’olfactométrie, elle peut plus facilement servir ses clients à travers l’Europe.

« A partir des recherches réalisées au sein de l’Université de Liège, nous sommes parvenus à développer une activité économique qui répond aux préoccupations des exploitants de sites émetteurs d’odeurs mais aussi de leurs riverains, commente Julien Delva, dirigeant d’Odometric. Nos clients sont répartis à travers l’Europe. Pour mieux les servir, nous avions besoin d’une plus grande autonomie, de nouvelles installations à partir desquelles notre équipe peut se développer et répondre à leurs attentes. »

Au cœur de ses nouvelles installations, avec son laboratoire dernier cri, les équipes d’Odometric peuvent désormais mettre en œuvre des analyses et des mesures répondant notamment aux exigences des normes EN 13725, portant sur la détermination de la concentration d’une odeur par olfactométrie dynamique, et ISO 17025, concernant la compétence des laboratoires d’étalonnages et d’essais.

Aujourd’hui, l’activité d’Odometric s’appuie sur les compétences de six personnes. « Nos équipes sont actives tant au bureau d’études, en laboratoire que sur le terrain, afin de mieux déterminer l’incidence des installations émettrices d’odeurs sur leur environnement, commente Julien Delva. Les compétences sont mises à la disposition de nos clients propres, mais aussi d’autres acteurs devant mesurer ou analyser des odeurs ou des atmosphères polluées. D’autre part, nous pouvons poursuivre une activité de recherche et développement, développer une expertise et des compétences en matière environnementale. »

Ce 11 juin, Odometric a inauguré ses installations en présence de nombreux convives et plus particulièrement de Bernard Caprasse, Gouverneur de la Province de Luxembourg, Jacques Counet, Directeur des sites d’exploitation de l’AIVE, Bernard Moinet, Député provincial de l’économie, et Président du CA de l’AIVE, Pierre Detrixhe, responsable opérationnel de la Financière Spin-Off Luxembourgeoise, René Collin, Ministre wallon de l’Agriculture, de la Nature, de la Ruralité, du Tourisme, des Sports et des Infrastructures sportives, et de Vincent Magnus, Bourgmestre d’Arlon et ancien Président de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Luxembourg belge.

2018-11-13T14:17:13+00:00Par |Actualités Odometric|