EXPLORAIR : Se former pour mieux comprendre et gérer les odeurs

Les équipes d’Explorair, laboratoire spécialisé dans l’analyse sur site de gaz et des composés organiques volatils (COV) implanté dans le sud-ouest de la France, ont bénéficié d’une formation proposée par Odometric afin de mieux comprendre les problématiques liées aux odeurs. Evocation de la formation de ces enjeux avec Karim Medimagh, PDG d’Explorair.

Pouvez-vous nous expliquer ce qui a poussé Explorair à s’intéresser à la formation gestion des odeurs et aux problématiques qui y sont liées ?

Notre métier nous amène à intervenir au niveau de sites industriels pour effectuer des analyses des gaz et des composés organiques volatils présents dans l’air. De plus en plus souvent, nous sommes aussi appelés sur des sites présentant une problématique olfactive. La présence d’une odeur dans l’environnement est de nature à inquiéter les riverains, soucieux tant pour leur santé que pour la valeur de leur bien immobilier. Dans ce contexte, dès qu’une nuisance olfactive est ressentie, ils prennent toutes les précautions. La difficulté à laquelle nous sommes confrontés avec les odeurs réside dans leur bonne appréhension. Le concept d’odeur intègre de nombreux paramètres ainsi qu’une dose de subjectivité. Par exemple, une odeur agréable pour une personne peut être ressentie désagréablement par une autre. La présence d’une odeur ne signifie pas non plus que nous sommes en présence de composés dangereux.

Que vous a apporté la formation gestion des odeurs proposée par Odometric ?

Nous cherchions des outils pour appréhender une odeur sur des critères objectifs et non plus uniquement au départ d’un ressenti subjectif. Odometric nous a proposé une formation gestion des odeurs à la fois générale et complète, qui part de la définition du concept d’odeur et qui va jusqu’aux outils et méthodes à notre disposition pour appréhender une odeur de manière rationnelle. Nous avons pris connaissance des normes existantes en la matière mais aussi des techniques qui permettent de mieux comprendre les problématiques olfactives sur site. Cette formation ne se limite pas à des notions théoriques. Elle s’appuie sur des cas concrets qui nous permettent de mieux comprendre les diverses problématiques auxquelles on peut être confronté. Aujourd’hui, nous sommes en mesure de nous rendre sur le terrain et de mettre en œuvre des approches pragmatiques pour mieux cerner un problème d’odeur.

En quoi l’analyse des odeurs est-elle différente de la l’analyse des composants présents dans l’air ?

Quand on aborde un problème d’odeur, on ne peut négliger la dimension sociale qui l’accompagne. Pour mener une étude de l’impact olfactif d’un site, il est essentiel d’y associer le voisinage. Les riverains peuvent fournir des informations très importantes sur le ressenti d’une odeur, son intensité. Ce qu’une simple analyse chimique ne permet pas de révéler.

Merci à M. Medimagh pour son témoignage. Retrouvez toutes les informations sur www.explorair.com

2018-11-08T16:27:42+00:00Par |Etudes de cas, Partenaires|